Abdelaziz Bougja, président de Rugby Afrique adresse ses vœux pour l’année 2018 aux membres de la communauté du Rugby Africain.

23/01/2018

Bonne année, happy new year, سنة سعيدة , Heri za mwaka mpya

Permettez-moi tout d’abord chers amis de vous adresser à vous et vos familles mes meilleurs vœux pour l’année 2018.

Au nom du comité exécutif et des employés de Rugby Afrique, je profite de l’occasion pour vous remercier et vous féliciter pour le travail accompli : la notoriété de notre sport grandit sur le continent et c’est en bonne partie dû à votre travail sur le terrain.

En ce début d’année 2018, il est important de se retourner sur l’année écoulée et de constater nos réussites et nos difficultés :

2017, c’est tout d’abord plus de 400 000 enfants impliqués dans le programme Get Into Rugby sur le continent. Je suis sûr que parmi eux se trouvent les futures stars du Rugby Africain mais ce programme nous permet aussi de sensibiliser à notre sport des adultes en devenir qui seront un jour peut-être : des joueurs, des parents de joueur, des responsables de fédération, des fans ou mêmes des sponsors.

En 2017 aussi, les 9 employés de Rugby Afrique ont parcouru le continent entier afin de former les coaches, les médecins, les entraineurs, les formateurs qui permettent de joueur au Rugby dans les meilleures conditions possibles. Le bien-être des joueurs est primordial pour nous et restera toujours un point clé de notre stratégie.

Enfin et pas des moindres, Rugby Afrique a organisé 7 magnifiques compétitions en 2017. Pour la première fois de notre histoire, la Rugby Africa Gold Cup a été diffusée en direct live sur les chaines de notre partenaire Kwese Sports avec plus de 500 000 vues sur l’ensemble des supports disponibles. Le niveau de nos meilleures compétitions de rugby à XV mais aussi des juniors et des équipes de rugby à VII s’améliore d’année en année et bientôt l’Afrique sera le continent incontournable de la scène internationale.

Bien sur le travail ne s’arrête pas là et 2018 sera une année charnière avec notamment la toute dernière étape de qualification pour la coupe du monde 2019 qui aura lieu au Japon. Je souhaite le meilleur tournoi possible aux 6 équipes qui se disputeront une place en coupe du monde ainsi qu’une place pour les repêchages.

En 2018 nous devrons porter aussi une attention particulière au rugby féminin. Nous devons être ambitieux et entreprendre les initiatives nécessaires pour faciliter l’accès à notre sport aux femmes africaines.

Il ne faudra pas non plus relâcher nos efforts de développement et de formation.

Je conclurai par ma vision pour le rugby africain à l’horizon 2030 : Nous devrons tout d’abord nous distinguer par la qualité de notre gouvernance et de nos institutions rugbystiques. Aussi nous devrons avoir rendu notre sport toujours plus accessible et avoir franchi la barre symbolique des 2 millions de joueurs sur le continent. Enfin et j’insiste fortement sur ce point, le rugby en Afrique devra être l’incarnation de nos valeurs de Solidarité, Développement, Discipline, Famille, Passion et Respect.

Ensemble c’est l’Afrique de demain que nous dessinons.

Je compte sur vous et sur votre bon travail.

Rugbystiquement vôtre,
Abdelaziz Bougja

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *