Get Into Rugby accompagne la croissance du rugby dans le monde en 2016

28/04/2017

« Nous sommes ravis, de découvrir que l’Afrique connait le développement le plus important et le plus rapide grace à l’opération Get in to Rugby, c’est là le résultat du travail de l’ensemble des RDO africains, de la bonne administration au sein de Rugby Afrique mais aussi de la parfaite collaboration avec World Rugby qui est associé à ce succès . Nous avons toujours dit que l’Afrique offrait le potentiel actuel et futur le plus important dans le développement du nombre de pratiquants. Je ne peux que me féliciter de ces résultats, et remercier et féliciter les acteurs de ce résultat. Je suis sûr que le rugby africain saura se montrer encore à la hauteur du défi dans l’avenir. » Abdelaziz Bougja, Président de Rugby Afrique

  • Près de deux millions de garçons et de filles ont participé au programme Get Into Rugby en 2016
  • 8,5 millions d’hommes, de femmes et de jeunes pratiquent le rugby dans le monde entier
  • Les femmes et les jeunes filles représentent plus d’un quart du nombre total de licenciés dans le monde
  • 39% des participants à Get Into Rugby en 2016 sont de sexe féminin

Près de deux millions (1 990 300 exactement) de filles et de garçons de 129 pays ont participé en 2016 au programme d’initiation Get Into Rugby mis au point par World Ruby, soit presque le double de participants qu’en 2015.

Le succès de ce programme destiné au monde amateur continue d’accompagner la croissance du rugby mondial avec, à ce jour, 8,5 millions d’hommes, de femmes et de jeunes qui pratiquent le rugby dans le monde entier, selon le Rapport Annuel 2016 de World Rugby.

2016 a été une année marquante pour World Rugby avec le retour du rugby dans le giron olympique à l’occasion des JO de Rio qui a contribué à populariser la discipline et à la faire grandir dans le monde entier. Le programme Get Into Rugby a joué un rôle essentiel dans cette croissance en offrant plus de nouvelles opportunités d’initiation à plus de pays et plus de personnes qu’auparavant.

Dix nouveaux pays ont adopté le concept en 2016 – Guatemala, Maroc, Luxembourg, Bangladesh, Vietnam, Bosnie Herzégovine, Anguilla, Macau, Ethiopie et Bolivie – ce qui a permis à plus de 30 000 personnes formées de conduire des activités dans 129 pays, dans 2 250 lieux différents.

Parmi les six associations régionales de World Rugby, Sudamérica Rugby (382 600) et Asia Rugby (610 700) ont enregistré le plus grand nombre de participants au programme. Si l’association d’Amérique du Sud a bénéficié de la vague des jeux Olympiques de Rio 2016, l’association asiatique construit sur les opportunités offertes par la Coupe du Monde de Rugby 2019 ainsi que les jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

De plus, 39% des participants au programme Get Into Rugby en 2019 dans le monde sont de sexe féminin. Ce taux monte même à 46% en Amérique du Nord qui affiche le plus important pourcentage de participation féminine dans les six associations régionales alors que dans neuf pays le nombre de filles participantes dépasse celui des garçons.

La croissance est appelée à se développer encore plus, notamment sous l’action de la nouvelle directrice générale pour le rugby féminin à World Rugby Katie Sadleir qui supervise une nouvelle stratégie afin de développer la pratique féminine du rugby.

En complément de Get Into Rugby, 85 fédérations, supportées par les six associations régionales, ont organisé plus de 200 événements attirant jusqu’à 60 000 participants dans le cadre du projet mené par World Rugby IMPACT Beyond Rio 2016. Celui-ci était destiné à encourager les fédérations à organiser des manifestations coïncidant avec les jeux Olympiques dans le but de promouvoir le rugby et d’attirer aussi bien de nouveaux joueurs que de nouveaux supporters.

D’autres données publiées dans le Rapport Annuel 2016 de World Rugby confirment cette croissance :

8,5 millions d’hommes, de femmes et de jeunes pratiquent désormais le rugby au sein des fédérations de World Rugby – en hausse de 8% par rapport à 2015
2,2 millions de femmes et de jeunes filles représentent plus d’un quart des joueurs parmi les fédérations de World Rugby – en hausse de 142% depuis 2012
L’ajout de deux nouvelles fédérations (le Guatemala et la Slovaquie) porte le nombre de pays affiliés à 121 – 103 pays membres et 18 membres associés
300 millions de fans à travers le monde – une augmentation de 50 millions de nouveaux fans au cours des douze derniers mois, grâce notamment aux retombées de la Coupe du Monde de Rugby 2015 ainsi qu’au retour du rugby aux jeux Olympiques en 2016
4,7 millions de nouveaux utilisateurs des sites internet de World Rugby au cours de l’année 2016 et 900 000 nouveaux fans sur les différentes plateformes et réseaux sociaux de World Rugby

« 2016 a été une année exceptionnelle pour World Rugby à plus d’un titre », explique Bill Beaumont, président de World Rugby. « Avant toute chose, nous avons vécu le retour du rugby aux jeux Olympiques en compagnie des meilleurs joueurs de rugby à 7 au monde qui ont illuminé Rio 2016 avec envie et passion. Ceci a aidé à mettre en place nos différents programmes tels Get Into Rugby et IMPACT Beyond, qui ont surfé sur le succès des Jeux pour entraîner une participation et une croissance significatives.« Avec 8,5 millions de joueurs dans le monde entier, le rugby continue de monter en puissance. Get Into Rugby, avec près de deux millions de participants en 2016, est symbolique de ce que notre sport et les valeurs qu’ils représente arrive à séduire et attirer de nouveaux joueurs et de fans dans le monde entier. Il est particulièrement satisfaisant de constater la hausse de la participation des filles dans le programme. 39% des participants à Get Into Rugby et 2,2 millions de joueurs de rugby dans le monde sont des filles. De telles données prouvent à quel point le rugby est l’un des sports d’équipe féminins qui progresse le plus au monde. »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *