Réunion d’arbitres en Namibie

22/02/2017

Réunion d’arbitres en Namibie – La Namibia Rugby Referee Society a une nouvelle fois organisé une formation des officiels de matchs. En effet, ce regroupement n’est pas le premier puisqu’il a lieu chaque année à Okahandja, à 70 km au nord de Windhoek, capitale du pays. 

Cette formation a permis aux nombreux arbitres présents de discuter des règles mises en places par World Rugby, des nouvelles décisions de la saison 2017, des tests d’aptitudes ainsi que des tests de droits. Depuis quelques années, le niveau des discussions au sujet de l’application des règlements s’est considérablement élevé et afin de respecter un certain suivi, seul les arbitres déjà enregistrés l’année précédente sont de nouveau invité. Cette année, 21 arbitres ont d’ailleurs fait le déplacement pour l’évènement, l’an dernier ils étaient 35.

La formation a démarré par le test d’aptitudes organisé à l’école primaire d’Okahandja, l’un des plus redoutés de l’équipe ! L’après-midi se déroula au sublime Okahandja Lodge. Le dimanche, la réunion se termina par l’examen de droits qui permet aux candidats d’être à jour sur le règlement des arbitres. Tout comme l’an dernier, les formés en profitèrent pour rédiger l’examen de droits national de la South Africa Referee Society. Dans l’ensemble, tous s’en sont très bien sortis bien qu’une marge de progression est encore possible.

Cette année, la Namibia Rugby Referee Society a souhaité entrer en contact avec les écoles locales afin de présenter leur métier et d’expliquer l’importance du règlement dans le milieu sportif.

Tout au long du week end, de nombreux team building (activités visant à consolider l’équipe) furent organisé afin de faire travailler les arbitres ensemble pour que chacun apprenne plus sur les uns et autres. Ces moments en groupe aident au partage, au gain de confiance et améliorent la communication utile aux matchs. Si les arbitres se regroupent pour n’être qu’une grande famille, il sera d’autant plus facile pour eux de travailler ensemble sur le terrain. C’est ainsi que les formés ont participé à des activités de volley ball, cricket, des créations de chansons et de jeux en tout genre.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.